Calendrier
Mécanismes d’engagement et rôle des TIC : le cas d’un réseau brésilien de mobilisation citoyenne
Mardi, 26 Avril 2011, 12:00 - 13:30

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochaine rencontre du CRISES-HEC qui aura lieu le mardi 26 avril de 12h à 13h30 en salle Esdrass Minville :

L’atelier portera sur Nossa São Paulo, un mouvement social lancé en 2007 au Brésil qui a pour but l’amélioration de la qualité de vie des habitants de São Paulo et l’augmentation de la participation citoyenne dans  gestion de la ville. Actuellement, plus de 600 organisations (organisations de la société civile, organisations à but non lucratif, entreprises, entre autres) en font partie. Nous discuterons de deux recherches analysant le sujet. La première sera présentée en français et la seconde en anglais.

Partie 1 : Mécanismes d’engagement

Au moyen d’une étude de cas, l’étude analyse un modèle d’innovation sociale émergent (Nossa São Paulo) dans lequel ce sont les citoyennes, à partir d’une approche botton – up, qui prennent la décision de participer directement à la gestion de la ville. Dans cette partie, nous présenterons les résultats préliminaires de la recherche qui porte sur la dynamique et les mécanismes d’engagement utilisés dans les processus de collaboration entre diverses parties prenantes (stakeholders).

Partie 2: Feenberg’s critical theory of technology

Civil mobilization networks are new forms of collective action emerging in Latin America and strongly supported by the use of ICT. They are seen as different from previous social movements by their focus on new topics, the engagement of new actors and and the use of new strategies in their actions. This work discusses the potential use of a theoretical framework based on Critical Theory of Technology (Feenberg, 1999) to investigate the role of ICT in a particular Brazilian network of civil mobilization : the case of Nossa Sao Paulo

Les conferencières :

Sonia Tello Rozas, Ph.D. (économie appliquée), actuellement stagiaire postdoctorale à HEC Montréal. Elle s’intéresse à la manière dont les acteurs sociaux qui habitent des milieux urbains s’organisent afin de surmonter certaines contraintes dues aux défaillances du marché ou du gouvernement. Comme postdoctorante, elle fait partie d’un groupe pluridisciplinaire qui vise à étudier les stratégies de collaboration entre divers acteurs (des mouvements sociaux, des entreprises, des citoyens, etc.) et le rôle de la participation citoyenne dans la gestion des villes.

Ingrid Winkler, PhD student in Administration at the Universidade Federal da Bahia (UFBA) and researcher at the Center for Research on the Internet, Democracy, State and Society (NIDES), which investigates the relationship between technological changes and democratic innovations in developing countries.

Lieu : HEC de Montréal - salle Esdrass Minville
Contact : Luc Brès, Candidat au Ph. D. Bureau : (+1) 514 340 7141
Thé et jus d'orange seront servis, au plaisir de vous y voir nombreux !

Retour

JEvents v1.5.4   Copyright © 2006-2010

bandeauweb 183px v2 Archives

Quoi de neuf ?

Pour recevoir notre infolettre, inscrivez-vous.

Consultez le Quoi de neuf?

À inscrire à votre agenda

Avril 2011
D L Ma Me J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30