L’expérience du politique. Merleau-Ponty chez les sans-terre au Brésil

Notre collègue Dan Furukawa Marques (U. Laval, CRISES) est heureux de nous partager son dernier texte, une publication parue dans la Revue Tumultes (2021/1, no56) et issue de son terrain de thèse.
.
« La nuit du 18 septembre 1989 symbolise un tournant dans la vie de milliers de paysans sans terre du Rio Grande do Sul. Environ sept mille hommes, femmes et enfants, transportés en camions et munis de quelques avoirs essentiels, se dirigent anxieux vers des terres à occuper. Au cœur de la nuit, à mesure qu’ils approchent de leur destination, ils se dissimulent silencieusement dans les buissons pour effacer leurs traces et ne pas éveiller de soupçons. Fébriles, ils attendent le signal des organisateurs, coupent le barbelé, pénètrent dans les terres et commencent à s’installer. Le lendemain matin une marée de tentes aux bâches noires se répand dans le paysage. C’est leur première occupation de terre et la naissance d’une nouvelle « vie politique » (entretien avec Airton Rubenich, 23 mars 2013).
Le présent article propose de rendre compte de ces événements du point de vue de l’expérience vécue des sujets, en se concentrant sur la dimension politique de cette expérience. »
.
Bonne lecture !
.
👉 Furukawa Marques Dan, « L’expérience du politique. Merleau-Ponty chez les sans-terre au Brésil », Tumultes, 2021/1 (n° 56), p. 115-135. DOI : 10.3917/tumu.056.0115. URL : https://www.cairn.info/revue-tumultes-2021-1-page-115.htm