Coopératives financières, cohésion sociale et territoire : la Caisse populaire Desjardins de Kildare issue de fusions de caisses dans Lanaudière

Collection

Études de cas

Année

2001

Numéro

ES0105

Auteur

Geneviève Huot

Sous la direction de

Marie-Claire Malo et Benoît Lévesque

Édition

Centre de recherche sur les innovations sociales

Résumé

Cette étude de cas fait partie de la recherche « coopératives financières et cohésion sociale : quelle interface dans le nouveau territoire local ? ». L’objectif est de voir comment des services financiers de proximité ont aussi une fonction de cohésion sociale en plus de leur fonction économique. Plus précisément, la question est de savoir comment des caisses populaires qui fusionnent arrivent encore (ou non) à contribuer à la cohésion sociale d’un territoire lui-même en transformation. Une double mouvance est ainsi à l’étude : celle de la reconfiguration des caisses populaires et celle de la redéfinition des territoires locaux. Le cas étudié est celui de la « nouvelle » caisse populaire Desjardins de Kildare issue de trois fusions, impliquant quatre caisses populaires à territoire municipal, et qui adhère à un Centre financier aux entreprises (CFE). Le territoire qu’elle dessert avec ses quatre centres de services (incluant le principal au siège social de la caisse) est à cheval sur trois municipalités régionales de comté (MRC) : Matawinie, Montcalm et Juliette. Les deux premières comptent chacune un centre de service de la caisse de Kildare tandis que la MRC de Juliette est celle où l’on trouve les deux autres, incluant le siège social de la caisse. Le CFE auquel la caisse adhère est situé dans la MRC de Juliette, plus précisément dans la ville de Juliette qui ne fait pas partie du territoire de la caisse. Le déploiement territorial des activités de la caisse ne se fait donc pas en suivant le découpage administratif des MRC. Or, ce découpage correspond au territoire d’action de certains organismes de développement dont le centre local de développement (CLD) et le centre local de services communautaires (CLSC). Malgré le non arrimage du territoire de la caisse populaire Desjardins de Kildare avec celui de ces organismes de développement économique et de développement social, cette nouvelle caisse issue de fusions contribue à la cohésion sociale, fondée sur d’autres appartenances que celles envers la MRC. La caisse de Kildare par ses services financiers aux particuliers (au siège et dans les autres centres de services) et aux entreprises (au travers les services du CFE offerts par des employés qui se déplacent auprès des membres de la caisse) de même que par ses appuis financiers à des projets du milieu (dans les différentes municipalités, mais aussi pour l’ensemble de son territoire comme le projet jeunesse), participe au renforcement de la cohésion sociale à la fois dans le cadre traditionnel (municipal-paroissial) et dans un cadre nouveau (intermunicipal).