Le commerce équitable face à la logique de déréglementation des marchés : le cas de la banane

Collection

Études théoriques et méthodologiques

Année

2006

Numéro

ET0607

Auteur

Christine Colevray

Sous la direction de

Marie-Claire Malo

Édition

Centre de recherche sur les innovations sociales

Résumé

La banane, vecteur important de la sécurité alimentaire dans les pays producteurs, est aussi une denrée échangée à grande échelle sur les places internationales. À travers cette étude, basée sur la littérature, nous retracerons d’abord les grandes étapes du conflit banane euro vs banane dollar afin de situer le contexte dans lequel les États-Unis et l’Europe ont abordé la décennie. Nous verrons les relations qu’entretiennent les grands acteurs du marché mondial de la banane et les jeux de pouvoir qui s’en dégagent. Une analyse des conditions de production permettra de mieux saisir les enjeux du marché du fruit le plus produit au monde. Ainsi, nous verrons que des conditions sociales et environnementales tirées vers le bas dans certains pays expliquent les disparités de coûts de production entre les régions. L »imposition de normes strictes en matière de commerce pourrait réguler les échanges internationaux en offrant une meilleure protection des producteurs et de leur environnement. Le commerce équitable s’inscrit dans cette démarche en offrant davantage encore de garanties aux producteurs et en les rendant acteurs de leur développement.