Collection

Études théoriques et méthodologiques

Année

2020

Numéro

ET2003

Sous la direction de

Sylvain A. Lefèvre

Édition

Centre de recherche sur les innovations sociales

Résumé

La nouvelle programmation scientifique du CRISES s’inscrit dans un contexte de crise de la représentation politique, d’affaiblissement de la capacité de régulation de l’État, d’étiolement des structures intermédiaires de concertation, de polarisation territoriale et d’émergence d’une certaine économie de plateforme qui sape les bases des contrats socioéconomiques. Plus structurellement, l’accroissement des inégalités socioéconomiques et des urgences environnementales appellent une transition sociétale de grande ampleur. Pour la période 2020-2027, la programmation du CRISES cible un défi analytique et un enjeu politique crucial dans le cadre de ce contexte global : analyser la contribuer des innovations sociales (IS) à la justice sociale et environnementale. Il ne s’agit pas de traiter d’un côté de justice sociale et de l’autre de justice environnementale, mais de saisir les modalités de leur entrelacement, y compris parfois de leur opposition, afin de contribuer, via des IS, à une transformation sociale profonde. La conception forte de l’innovation sociale du CRISES, ancrée dans des rapports sociaux, attentive aux dynamiques de l’action collective, aux appropriations différenciées et aux conflits, apporte une contribution originale aux débats actuels sur la transition sociale et écologique, largement dominée par les approches technocentristes.

Cette programmation scientifique se structure autour de projets de recherche sur la contribution des IS à la justice sociale et environnementale dans le champ 1) des politiques et pratiques sociales, 2) des territoires et milieux de vie, 3) des organisations sociales et collectives et 4) du travail et de l’emploi. Elle s’appuiera méthodologiquement sur trois dimensions : la poursuite d’études de cas, qui permettent de saisir par l’approche qualitative et empirique les spécificités des IS et leur méta-analyse quantitative par notre Base de données en IS, ensuite un double travail de théorisation sur la justice sociale et environnementale et sur les changements macrosociétaux à l’œuvre et, enfin, un travail de coconstruction des connaissances via des projets de recherche partenariale avec des porteurs d’IS.

mots clés

Innovation sociale, Transformation sociale, Justice sociale, Justice environnementale, Organisations sociales et collectives, Institutions, Politiques sociales, Pratiques sociales, Territoires, Milieux de vie, Travail, Emploi