La caisse de dépôt et placement du québec et le mouvement des caisses populaires et d'économie desjardins : deux institutions financières, une même convergence vers l'intérêt général ?

Collection

Études théoriques et méthodologiques

Année

1997

Numéro

ET9703

Édition

Centre de recherche sur les innovations sociales

Résumé

La particularité du modèle québécois de développement, que plusieurs appellent «Québec inc.», n’existerait pas si l’État n’avait adopté des politiques industrielles à cette fin et si les entreprises collectives n’y avaient apporté leur soutien. Mais de toutes les institutions qui le constituent, le secteur financier en représente le coeur avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et le Mouvement des caisses populaires et d’économie Desjardins (MCD) Dans un contexte de mondialisation et de tendances néolibérales qui tendent à déconstruire la dimension régulatrice des États nationaux pour laisser aux seules forces du marché l’atteinte de l’intérêt public, ce texte cherche à comprendre comment ces deux institutions parviennent à procurer les retombées sociales attendues en fonction de leur caractère collectif