Modèle québécois d'économie sociale : reconfiguration du modèle de Desroche

Collection

Études théoriques et méthodologiques

Année

1999

Numéro

ET9912

Édition

Centre de recherche sur les innovations sociales

Résumé

Dans cet article, les auteures adaptent aux réalités québécoises la définition de l’économie sociale élaborée par Henri Desroche. En plus de repérer les types d’entreprises présents dans chacune des sept composantes du modèle desrochien, elles identifient les zones interfaces entre les composantes du secteur de l’économie sociale (coopératives, mutuelles, associations), et entre celles-ci et les autres secteurs (public, communautaire, syndical, privé). La notion d’interface est ici centrale : elle permet d’illustrer les évolutions et les mouvances qui tirent certaines entreprises des secteurs public et privé vers l’économie sociale et à l’inverse, certaines entreprises de l’économie sociale vers le secteur public ou le secteur privé. La démarche rend nécessaire la reconfiguration du modèle proposé par Desroche.