Le prix Jean-Marie-Fecteau est remis à l’occasion du Colloque des étudiants depuis 2013 en hommage à ce grand chercheur, membre du CRISES, décédé en 2012. Professeur engagé auprès de ses étudiants, Jean-Marie Fecteau a fondé le Centre d’histoire des régulations sociales en 1990. Il a eu un impact crucial sur le développement de la discipline historique au Québec notamment par sa contribution à la réflexion sur l’histoire politique du Québec sous l’angle d’une analyse non-déterministe du changement social.
Ce prix est accompagné d’une bourse offerte par le CRISES. 

Les lauréats-es :

2021 (édition en ligne) : Maude Cournoyer, candidate au doctorat en Études urbaines et touristiques sous la co-direction de Catherine Trudelle (UQAM) et Laurent Devisme (ENSA-Nantes), pour sa communication intitulée : « Un autre projet est possible : mobilisation contre des projets d’aménagement urbain à l’heure de l’urgence climatique »
(crédit photo: Vincent Brière).

 

 

et Izara Gilbert, candidate à la maîtrise à l’École de travail social sous la direction de Jade Bourdages-Lafleur (UQAM), pour sa communication intitulée : « L’expérience de la discrimination cumulative chez les jeunes pris en charge par le système de justice pénale dans les territoires Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles ».
(crédit photo: Émile Desroches-L).

 

 

2019 : Mathilde Manon, candidate au doctorat en Études urbaines à l’UQAM, pour son texte de communication intitulé « Co-construction des connaissances et développement urbain : quelle place pour les savoirs immigrants ? »
et Émilie Gaudreau Lavoie, candidate à la maîtrise en Études et interventions régionales à l’UQAC, pour son texte de communication intitulé « Le marché virtuel de produits régionaux : une innovation collective et territoriale »

 

 

 

2018 : Alphonsine Bindele, candidate à la maîtrise en relations industrielles à l’Université Laval, pour son texte de communication intitulé « Du pouvoir des syndicats du secteur public comme agent de transformation sociale au Québec : mobilisation et résistance citoyenne contre le néolibéralisme à l’occasion des négociations collectives de 2015-2016 ».

 

2017 : Cécile Collinge, candidate au doctorat en études urbaines à l’Université du Québec à Montréal, pour son texte de communication intitulé « L’approche du Buen Vivir (Vivre bien) et les femmes en Bolivie dans le contexte de la souveraineté alimentaire ».

 

 

 

2016 : Roxanne Lorrain, candidate à la maîtrise en travail social à l’Université de Montréal, pour son texte de communication intitulé « L’action citoyenne en maison de naissance : état de la situation et résultats préliminaires de recherche ».

 

 

2015 : Myriam Michaud, doctorante (U. Laval) sous la direction de Luc Audebrand, pour sa communication « Une coopérative de service qui ne vend pas de service : le paradoxe de l’Accorderie ».

Mention d’honneur décernée à Karina Soucy, candidate à la maîtrise (UQAM) sous la direction de Jean-Marc Fontan, pour sa communication intitulée « Filière éolienne dans la MRC de Rivière-du-Loup : de l’opposition à l’innovation ».

 

 

Édition internationale 2014 : Marion Maignan (sur la photo), doctorante, Université Paris-Est Marne-La-Vallée, pour sa communication « La matérialisation de l’innovation sociale dans les dispositifs de gestion: cas de la définition du prix au sein de la SCIC Alter-Conso ».
Jonathan Scott, doctorant en sociologie (UQAM) sous la direction de Jean-Marc Fontan et Sid Ahmed Soussi, pour sa communication « Étude sur les transformations discursives et les stratégies d’action au sein du syndicalisme québécois depuis 1980 ».

 

 

 Mention d’honneur décernée à ainsi à Hadjira Bachiri, doctorante (Université Lille 1 et TÉLUQ) pour sa communication « Une méta-analyse qualitative des travaux sur le développement des clusters et leur cycle de vie ».

 

 

 

Mention d’honneur décernée à Simon Beaubien, candidat à la maîtrise en géographie (UQAM) pour sa communication « Économie sociale, tourisme et développement local » .

 

 

 

 

 

2013 : Saouré Kouamé, doctorant à HEC Montréal sous la direction de Taïeb Hafsi, pour sa communication intitulée « Diversité affective dans les « upper échelons »».