Le CRISES a ouvert à ses membres chercheurs-euses un appel à projets ciblés pour l’année 2023-2024, visant à approfondir la question de l’articulation entre la justice sociale, environnementale et épistémique en lien avec les innovations sociales. Deux enveloppes ont ainsi été remises pour deux projets qui ont été sélectionnés pour leur potentiel à soutenir le développement de projets structurants et qui illustrent la diversité et la richesse de la recherche au sein du CRISES.

Ces projets contribueront de manière significative à l’avancement de la programmation scientifique de notre Centre, en favorisant de nouvelles collaborations et en intégrant notre communauté étudiante. Ils reflètent notre engagement envers la recherche collaborative et transdisciplinaire.

Nous sommes fiers-ères de vous présenter ici les deux projets ciblés sélectionnés :

Ce projet porte sur une innovation sociale majeure réclamée depuis de nombreuses années au Québec, soit le programme d’assistance sociale Revenu de base. Les objectifs poursuivis par cette recherche sont de documenter les retombées perçues de l’accès au Revenu de base du point de vue des personnes qui reçoivent des prestations et de brosser un portrait de leur état de santé et de bien-être, de leur inclusion et de leur participation sociale – dont le travail rémunéré ou non – ainsi que de leur recours aux services.

Responsable du projet : Janie Houle (UQAM, PPS)

Co-chercheurs-euses : Marie-Pierre Boucher (UQO, TE) et Jean-Marc Fontan (UQAM, TMV)

Ce projet porte sur les pratiques de recherche qui s’établissent hors du cadre institutionnel de la recherche scientifique et qui associent la production de connaissances à l’action pour la transformation sociale. L’objectif principal est de mieux comprendre ces pratiques de coproduction de connaissances et leurs contributions à la justice sociale et environnementale. Le projet vise aussi à reconnaître et renforcer ces pratiques et les acteurs qui les portent à travers des activités de mobilisation d’acteurs et de connaissances, dont le développement d’une cartographie de tiers espaces de recherche au Québec.

Responsables du projet : Chantale Mailhot (HEC Montréal, OSC) et Isabel Heck (UQAM, TMV)

Co-chercheurs-euses : Grégoire Autin (UQAM, TMV, IUPE/PE), Annie Camus (UQAM, OSC) et Janie Houle (UQAM, PPS)

 

 

Merci à nos partenaires universitaires et le FRQSC :