Participation et démocratie au travail

Collection

Études théoriques et méthodologiques

Année

2000

Numéro

ET0014

Édition

Centre de recherche sur les innovations sociales

Résumé

La participation n’est pas la démocratie, mais elle s’insère dans une dynamique sociale susceptible de conduire à un processus de démocratisation du travail. L’action syndicale est à cet égard déterminante. L’avenir du syndicalisme dans le cadre de la modernisation des entreprises et de leur participation à la gestion dépend d’un certain nombre de facteurs contextuels (emploi et stratégies patronales) et de caractéristiques reliées à la nature du syndicat et à ses stratégies (agenda distinct, ressources internes et externes et démocratie syndicale). Telles sont les conclusions qui se dégagent d’une étude monographique menée sur six usines dans le secteur des pâtes et papiers au Québec, au cours de la dernière décennie.

mots clés

Travail, Action syndicale, Syndicat, Québec, Industrie, Pâtes et papiers, Démocratie